Recension dans le Monde Diplomatique

Classé dans : Presse | 0

A lire dans la rubrique « Les livres du mois » du Monde Diplomatique de mai, une recension de Nietzsche, Hegel et le fascisme allemand de Georg Lukàcs.

Cet ouvrage réunit deux brefs essais rédigés en 1943 et consacrés l’un à Friedrich Nietzsche, l’autre à Georg Wilhelm Friedrich Hegel, les deux philosophes étant interrogés sur ce qui peut relier leur pensée à l’idéologie nazie. Lukács y jette les bases de ce qui sera quelques années plus tard La Destruction de la raison. Il oppose, sous une forme polémique, Nietzsche comme précurseur — génial — de la pensée fasciste à Hegel, qui représente son adversaire absolu. Fondamentalement, la question du rationalisme est au cœur de ce travail, dans son opposition à une forme d’intuitionnisme aristocratique et intrinsèquement arbitraire. L’analyse est rapide, et on pourra reprocher à Lukács quelques raccourcis. Ces textes témoignent toutefois d’une volonté remarquable de souligner les enjeux politiques des discussions philosophiques à première vue les plus abstraites, à l’heure où on tend à étrangement les dissocier.

https://www.monde-diplomatique.fr/2018/05/FONDU/58668

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *