De retour à Philosophie

FÉTICHISME ET SOCIÉTÉ

20,00

Quand paraît en 1973 Fétichisme et société, les mouvements contestataires issus de Mai 68amorcent leur déclin et la vague anti-marxiste se prépare. Constatant que le marxisme des partis de gauche devenait de plus en plus un obstacle à l’action, Jean-Marie Vincent cherche dans cet essai à réactiver le potentiel critique de Marx.L’ouvrage nous livre une pensée vivante, entrain de se faire, qui au fil de ses développements superpose de multiples niveaux d’analyses capables de rendre toute la complexité du concret. À la croisée de la sociologie, de la philosophie et de la politique l’ouvrage est autant animé par le souci d’une théorie subtile que par l’urgence d’une action politique capable de transformer la réalité sociale la plus immédiate.Détenteur d’une immense culture historique et philosophique, Jean-Marie Vincent confronte Max Weber à Lukács, mobilise Adorno contre Popper et défait Heidegger à l’aide d’Herbert Marcuse. Introduisant des œuvres alors très peu connues en France, il libère Marx des dogmes du marxisme pour que la théorie critique redevienne un outil émancipateur.

Préface d’Alexander Neumann, professeur à l’Université Vincennes-Paris 8, directeur de la revue Variations.

Jean-Marie Vincent (1934-2004), était professeur à l’Université Vincennes-Paris 8.

 

Sortie le 11 mai  2020

384 pages

20 euros

Format : 13×20

ISBN : 979-10-97331-23-8

Catégorie :