NIETZSCHE, HEGEL ET LE FASCISME ALLEMAND
Traduits pour la première fois en français, ces textes écrits en 1943 abordent le rapport entre le fascisme allemand et la philosophie. Réfugié à Moscou depuis 1933 pour fuir les persécutions nazies, Georg Lukács s'engage dans un combat théorique et politique contre le fascisme allemand. Analysant les écrits et discours des intellectuels du IIIe Reich, il dénonce leur entreprise de réécriture de l'histoire de la philosophie pour la rendre conforme à leurs visées politiques. Investissant la philosophie comme un champ de bataille les forces réactionnaires en appellent au mysticisme et à l'irrationalité pour justifier leurs actes barbares et combattre la pensée progressiste.   Georges Lukàcs, philosophe. Traduit de l'allemand par Jean-Pierre Morbois.
Lire un extrait  [icon icon=icon-book size=26px color=#000 ]
[hr]

Sortie 12 février 2018

10 euros

100 pages

Format : 11x17

ISBN : 979-10-97331-05-4

10,00 Ajouter au panier
ROBESPIERRE ET LA RÉPUBLIQUE SOCIALE
Les textes réunis dans le présent recueil s'attachent à saisir les les liens étroits qui unissent Robespierre à la démocratie, et confèrent à sa politique une portée universelle. Au fil des articles, Mathiez dessine une véritable politique de Robespierre et nous montre comment le révolutionnaire qui fondait ses paroles et ses actes sur le mouvement populaire oeuvrait à l’avènement d'une république sociale. Nous découvrons ainsi comment l'héritage politique de Robespierre  fut une source d'inspiration majeure des mouvements socialistes tout au long du XIXe siècle. Albert Mathiez, historien. Introduction

Yannick Bosc, maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Rouen.

Florence Gauthier, maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Paris Diderot-Paris 7.

Lire un extrait  [icon icon=icon-book size=26px color=#000 ]
[hr]

Sortie 12 février 2018

20 euros

396 pages

Format : 13x20

ISBN : 979-10-97331-04-7

20,00 Ajouter au panier
RÉVOLUTION RUSSE ET RÉVOLUTION FRANÇAISE
 

Grand historien de la Révolution française, Albert Mathiez fut aussi un intellectuel engagé, un partisan intransigeant de la démocratie sociale qui s’enthousiasma pour la révolution russe. Ces vingt-deux articles écrits au fil des événements analysent sur le vif ce séisme social et politique.

Des journées de février 1917 jusqu’à la fin de la guerre civile, l’auteur tisse l’analogie avec la Révolution française. Dans les deux cas, il observe la force motrice des mouvements populaires, à contre-courant des interprétations selon lesquelles les révolutions appliquent des théories.

 

Albert Mathiez (1874-1932), historien, professeur à la Sorbonne, fondateur de la Société des Études Robespierristes et des Annales Historiques de la Révolution française.

Introduction de Yannick Bosc, maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Rouen, et Florence Gauthier, maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Paris Diderot.

 
Lire un extrait  [icon icon=icon-book size=26px color=#000 ]
[hr]

Sortie le 10 avril 2017

14 euros

140 pages

Format : 13x20

ISBN : 979-10-97331-00-9

 
14,00 Ajouter au panier